Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Voir toute la liste

Le Deal du moment : -36%
Nike Air Max Tailwind IV pour Femme en promotion
Voir le deal
109 €

Aller en bas
Andris Lembergs
Andris Lembergs
Messages : 17
Date d'inscription : 04/11/2019

Branle-bas de combat chez les royalistes. Empty Branle-bas de combat chez les royalistes.

le Sam 18 Jan 2020 - 17:31
Andris Lembergs était le Premier Ministre d'un pays en pleine guerre civile. Après plusieurs heures, il avait enfin des informations assez complètes sur la situation.

Affalé à son bureau avec ses conseillers, il se prenait la tête entre ses mains. Comment la Livadie avait-elle pu ainsi sombrer ? Il fallait vite se reprendre. S'il flanchait, tout son camp faillirait. Qu'il le veuille ou non, il était le leader d'une faction de cette terrible querelle fratricide.

La zone tenue par les Républicains était vaste mais moins peuplée et moins riche que celle des nationalistes. Et puis Dieux merci, l'armée, d'obédience conservatrice ou nationaliste, était restée fidèle au gouvernement, et elle tenait Levgrad, loin derrière les lignes ennemies.

Alors que quatre brigades s'alignaient sur la ligne de front, le Premier Ministre demanda à son état-major et au général Kaljulaid de préparer la reconquête.
Général Kaljulaid
Général Kaljulaid
Messages : 140
Date d'inscription : 01/11/2017

Branle-bas de combat chez les royalistes. Empty Re: Branle-bas de combat chez les royalistes.

le Sam 18 Jan 2020 - 17:48
Le commandant-en-chef des forces militaires livadiennes était prêt à faire son devoir, c'est-à-dire à rattraper les erreurs du pouvoir civil et à écraser la rebellion. Toute cette situation catastrophique était dûe à l'inaction et au manque de volonté politique d'un personnel politique médiocre, paralysé par la peur de perdre ses postes et incapable de montrer digne des charges qu'il occupait.

Il y a quelques jours encore, on aurait pu éviter le soulèvement si on avait prêté attention aux rapports des SSL qui l'avait très clairement anticipé et décrit, mais encore une fois, on avait tergiversé.

Kaljulaid ravala sa rancœur et proposa son exposé.

- Monsieur, le Premier Ministre, voici la situation.

Branle-bas de combat chez les royalistes. 192010

Nous avons six brigades sous nos ordres. Deux d'entre elles ne peuvent pas s'aligner sur la ligne de front. La 6ème brigade tient Levgrad. Nous utilisons déjà notre marine pour ravitailler et tenir la poche. J'y envoie également deux de nos commandos. La sixième brigade est à Fort-de-Livadia. Nous ne pouvons pas la rapatrier car ce territoire serait immédiatement attaqué par l'un des vestiges d'Ostaria. Je peux donc aligner quatre brigades, soit environ seize mille hommes au sol. C'est peu, et ça le sera davantage si le conflit se prolonge. Il faut donc attaquer immédiatement et ne pas laisser à l'ennemi le temps de se renforcer. J'ai rappelé les réservistes, néanmoins, je ne pourrai constituer qu'une seule brigade, l'autre étant composé d'hommes provenant des territoires sous contrôle républicain.
Livadia est menacé, il faut d'abord repousser l'ennemi hors du Lazournaia-Orientale. Nous pouvons lancer une offensive dans deux jours avec la première brigade, des compagnies de Gardes Livadiennes et d'importants moyens aériens. Ensuite, il nous faudra directement marcher sur le centre névralgique de l'ennemi, Mitau, et ce sans tergiverser.

_________________
Fehér Général Kaljulaid

Ex-Premier Fehér de l’état livadien
Ex-Régent de Livadia
Ex-Commandant en chef des Forces Livadiennes de Défense
Andris Lembergs
Andris Lembergs
Messages : 17
Date d'inscription : 04/11/2019

Branle-bas de combat chez les royalistes. Empty Re: Branle-bas de combat chez les royalistes.

le Sam 18 Jan 2020 - 23:44
- Je vous remercie, mon Général, pour votre exposé. Je comprends votre désir d'agir vite et cela semble nécessaire en effet. Néanmoins, nous devons tenter d'ultimes négociations. Nos alliés se sont proposés comme intermédiaire. Je ne puis laisser passer cette opportunité.
Nikolaï III
Nikolaï III
Messages : 32
Date d'inscription : 01/11/2017

Branle-bas de combat chez les royalistes. Empty Re: Branle-bas de combat chez les royalistes.

le Sam 18 Jan 2020 - 23:50
Une Garde Livadienne se mit subitement au garde-à-vous et annonça :

- Nobles Fehér et Fehérines, le Roi !

Et Nikolaï fit son entrée tandis que son gouvernement et ses officiers se mettaient au garde-à-vous.

Le Roi arborait sa tête des mauvais jours. Si la nouvelle de sa femme et de ses enfants en sécurité le rassurait, il était horrifié devant l'étendue du désastre. Jamais un Roi livadien n'avait dû se défendre contre son propre peuple, comment pourrait-il faire tirer sur ses propres enfants ?

- Monsieur le Premier Ministre, j'ai eu vent de votre avis sur la question. Je vous soutiens absolument. Nous devons laisser une ultime chance à la négociation et à la paix. Combattre les Livadiens, aussi égarés fussent-ils ne peut être que la dernière des solutions. Je vous laisse contacter nos alliés.
Général Kaljulaid
Général Kaljulaid
Messages : 140
Date d'inscription : 01/11/2017

Branle-bas de combat chez les royalistes. Empty Re: Branle-bas de combat chez les royalistes.

le Sam 18 Jan 2020 - 23:57
Kaljulaid était furieux. C'est la mollesse généralisée des dirigeants livadiens qui avait accouché de cette situation. Et voilà que le Roi, non content d'avoir dissous une majorité conservatrice enfin prête à une réponse énergique, venait encore une fois saboter les efforts de l'armée pour rétablir la situation.

Kaljulaid, que son âge, son grade, son caractère et sa connaissance de la psychologie du Roi rendait hardi, osa s'opposer vertement à cette décision royale.

- Sire, Fehér Premier Ministre, Nous ne faisons que reculer et ils en profitent pour s'avancer. Voilà où nous en sommes : nous avons perdu la moitié de la Livadie et elle est au mains de dangereux anarchistes qui ont fusillé plusieurs de vos sujets aujourd'hui.

Votre Altesse, si nous continuons ainsi, nous courons à la catastrophe. Si vous voulez perdre votre couronne, vous en êtes bien le maître.

Tous, même le Roi le fixèrent béatement sans mot dire, surpris par son audace. Le militaire soupira.

- Je suis inutile ici. Permission de me retirer.

Le Roi, qui avait repris ses esprits, et qui semblait lui aussi furieux, la lui accorda d'un hochement de tête.

- Nous vous rappellerons.

_________________
Fehér Général Kaljulaid

Ex-Premier Fehér de l’état livadien
Ex-Régent de Livadia
Ex-Commandant en chef des Forces Livadiennes de Défense
avatar
Diplomatie édoranaise
Messages : 8
Date d'inscription : 04/11/2019

Branle-bas de combat chez les royalistes. Empty Re: Branle-bas de combat chez les royalistes.

le Jeu 23 Jan 2020 - 0:08
Le Prince de Saint-Ange, Feld-Maréchal du Saint-Empire d'Edoran, avait envoyé officieusement son nouvel aide de camp, le Colonel Jean-Sébastien Le Galland, afin de proposer l'aide de l'Armée du Saint-Empire au Roi.

Le Colonel, une fois arrivé, espéré être reçu par le Haut-Roi.
Contenu sponsorisé

Branle-bas de combat chez les royalistes. Empty Re: Branle-bas de combat chez les royalistes.

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum